Skip to main content
Actualités

Communiqué de presse – Fermeture de la Maison des Aidants

La Maison des Aidants portée par l’association Kassiopée va disparaître.

C’est avec beaucoup de regrets et un fond de colère que nous sommes dans l’obligation de fermer la Maison des Aidants créée en 2016. Depuis cette date, nous avons accompagné 200 familles aidantes.

L’étude d’impact réalisée en 2020 par une sociologue indépendante a confirmé le bien fondé et la qualité de cette structure. 

Nous avons été contactés en décembre 2021, par l’ARS pour répondre à l’appel à projet « Création d’une plateforme de répit » adossée à l’Ehpad Ty Aïeul. 

Nous nous sommes félicités d’avoir la reconnaissance de l’ARS et de pouvoir continuer notre mission dans de bonnes conditions.

Le directeur de Ty Aïeul nous confirmait sa volonté de respecter les valeurs humaines et le fonctionnement de la Maison des Aidants : l’accompagnement social des Personnes Aidantes, les ateliers collectifs et individuels, le soutien psychologique des personnes. 

Force est de constater aujourd’hui que la démarche spécifique de la Maison des Aidants ne sera pas maintenue. L’ARS demande une couverture du territoire beaucoup plus importante avec un personnel salarié à l’identique, sachant que le territoire à couvrir par la Plateforme de répit comprend 49 communes

Tout ce qui faisait la force, le cœur de métier, la spécificité et l’attractivité de la Maison des Aidants : 

– Les permanences, l’ouverture au public quotidienne, la régularité des ateliers … ne pourront plus se faire dans les conditions voulues par Kassiopée.

 – L’accompagnement individualisé des personnes ne se fera plus au sein de la PFR, les personnes seront réorientées vers CAP Autonomie Santé.

Malgré notre volonté de trouver un compromis dans une collaboration constructive, nous faisons le choix de nous retirer du projet de la plateforme de répit « la Bulle des Aidants ». 

Nous affirmons encore et toujours que : 

  • La Maison des Aidants est un dispositif orienté vers les Personnes Aidantes 
  • Une plateforme de répit est un dispositif orienté vers les Personnes Aidées

Ces deux dispositifs complémentaires auraient dû pouvoir coexister. 

Les besoins sont importants et la plateforme de répit (la Bulle des Aidants) ne prend pas en charge tous les Aidants. Sont exclus les personnes aidantes dont le proche a moins de 60 ans et qui ne souffre pas d’une pathologie neuro-évolutive. Un public important ne bénéficiera donc toujours pas d’un lieu de ressourcement et d’accompagnement.

Une plateforme de répit seule ne peut pas répondre à toutes les demandes individuelles.

L’Agence Régionale de Santé s’est toujours désintéressée de la Maison des Aidants, ne s’est jamais déplacée pour nous rencontrer, n’a jamais financé un euro. 

Merci aux partenaires opérationnels pour leur collaboration aux bénéfices des Personnes Aidantes Merci aux partenaires financiers (Conseil Départemental, Malakoff-Médéric…) qui nous ont permis d’expérimenter ce dispositif.

Merci également aux médias régionaux et nationaux qui ont relayé cette expérience et contribué à nous faire connaître.

Nous pouvions et voulions grâce à notre expertise et expérience continuer notre mission auprès des personnes Aidantes.

En 2023, L’association Kassiopée est obligée de déménager des locaux de Kerfleau pour laisser la place à la Bulle des Aidants.

Nous nous posons la question : Pourquoi l’ARS a-t-elle programmé la fin de la Maison des Aidants ?

Si vous souhaitez recueillir des témoignages, nous serions heureux de vous accueillir le 15 décembre à partir de 12h au Moulin de Saint Yves à Pont Scorff où aura lieu le dernier repas de Noël de la Maison des Aidants.

Le Conseil d’administration de Kassiopée//Maison des Aidants